Paroisse de la Trinité Roubaix-Hem
https://trinite-roubaix.fr/Homelie-du-18-avril-2021-Un-Seigneur-personnellement-vivant-et-convivial
      Homélie du 18 avril 2021 : Un Seigneur personnellement vivant et convivial (...)

Homélie du 18 avril 2021 : Un Seigneur personnellement vivant et convivial !

Entre le long récit des disciples d’Emmaüs ( Lc 24,13-33) et le long récit de l’apparition aux disciples (Lc 24,35-49), Luc place au milieu en quatre mots grecs l’apparition à Pierre : « Le Seigneur est ressuscité et il s’est fait voir à Simon » Lc 24,34 : point barre !


Aucune démonstration, aucun développement, aucun commentaire ! Comme pour Marie de Magdala et pour Paul, il s’agit d’une expérience forte, personnelle, existentielle et spirituelle que Jésus, le Crucifié, est Vivant, qu’ils l’ont rencontré et que cette expérience et cette rencontre ont bouleversé, chamboulé et changé leur vie !
Maintenant, cette résurrection de Jésus ne fut pas sans poser de questions comme le montre notre texte d‘aujourd’hui : « Pourquoi ces objections et ces discussions s’élèvent-elles dans vos cœurs ? dit Jésus en parlant de son corps de ressuscité.

Ces questions sur le corps du ressuscité se retrouvent aussi chez Paul : « Comment les morts ressuscitent-ils ? Avec quel corps reviennent-ils ? » 1 Cor 15, 35
Pourquoi entrer dans ces détails si réalistes qui contrastent avec la sobriété des premières annonces pascales ? « J’ai vu Jésus » point barre !

N’oublions pas d’abord que Luc s’adresse à un public de culture grecque pour qui il est impossible que Jésus ressuscite dans son corps. Selon la philosophie grecque en effet, le corps est irrémédiablement détruit après la mort. L’âme seule subsiste telle un pur esprit. Il est donc impossible que les disciples aient pu voir le Christ vivant dans son corps.

Eh bien non, la profession de foi chrétienne atteste que la résurrection de Jésus ne touche pas seulement son âme mais aussi son corps, mais un corps transformé, transfiguré qui n’est plus semblable au corps qui était le sein avant sa mort.

Son corps n’est plus soumis à l’espace et au temps comme durant sa vie sur terre. Mais il vient avec tout ce qui a fait sa vie dans son corps. Son corps ressuscité garde les traces de sa vie donnée et offerte avec ses blessures, sa passion, sa crucifixion. Son corps ressuscité garde les traces de sa vie conviviale et fraternelle de tous ces repas partagés sur les routes de Galilée et de Jérusalem. Son corps ressuscité garde les traces de toutes ses paroles vives et rayonnantes de son enseignement !
Non, nous ne sommes pas de purs esprits comme Jésus ressuscité n’est pas un pur esprit, un zombie de passage ou une illusion !
Croire la résurrection du corps ne signifie aucunement attendre la recomposition de la chair, des muscles, des os et des tendons, mais par mon corps, je serai accueilli moi, toute ma personne, toute ma vie dans ce qu’elle a été temple de l’Esprit grâce à mon corps.
Comme Jésus, mon corps ressuscité gardera les traces originales et personnelles d’une vie habitée par l’Esprit de Dieu. Comme Jésus, je serai moi et pas un autre, un corps ressuscité, débarrassé de toutes les scories liées à ma finitude, mais un corps transfiguré, un corps spirituel, portant toutes les traces lumineuses et ingénieuses de ma vie construite comme enfant de Dieu et frère de Jésus !
Voilà la 1ère portée théologique de ce texte d’apparition de Jésus en Luc. Mais il en est une 2ème toute aussi importante.

L’insistance de Luc à présenter toutes les apparitions de Jésus dans le cadre d’un REPAS n’est pas anodine et doit faire sens. Chez Luc, nous avons trois récits d’apparitions de Jésus ressuscité dans le cadre de trois repas !!!
Le repas d’Emmaüs avec la fraction du PAIN ! Lc 24,13-35
Le repas de Jérusalem avec le partage du POISSON grillé et du rayon de MIEL ! Lc 24,36-49
Le repas de Béthanie avec le partage du SEL ! Ac 1, 4-11
C’est trop clair pour Luc, l’un des lieux par excellence où le Christ ressuscité se donne à voir aujourd’hui encore : c’est bien sûr l’eucharistie et pas seulement l’eucharistie mais tous les repas que nous partageons avec nos frères et soeurs en humanité. Car Jésus, dans Luc, n’a pas seulement partagé le repas de la Cène avec ses Apôtres mais il n’a fait que « manger et boire » comme St Luc aime à le dire !
Il se laisse inviter 3 fois chez des pharisiens pour discuter sur le pardon (Lc7), sur la vraie pureté (Lc 11), sur l’hospitalité des pauvres (Lc 14).

Au grand dam des scribes, Il s’invite chez Lévi le collecteur d’impôts (Lc 5) et chez Zachée le chef des collecteurs d’impôts (Lc 19) au point que tous murmuraient : « Il est allé loger chez un pécheur » !
Défiant toute la société patriarcale de l’époque, il se laisse inviter par deux femmes Marthe et Marie à entrer sous leur toit et à manger avec elles ! (Lc10)
Il partage enfin le pain et le poisson aux foules affamées !
C’est donc attablé à toutes les tables, des notables comme des impurs, des hommes comme des femmes que Jésus se montre un Seigneur convivial !
Nous serons des ressuscités comme Jésus chaque fois que nous partagerons des repas de fraternité, de convivialité, d’alliance avec tous et toutes qui culminent dans le repas de l’eucharistie où nous faisons alliance avec notre Dieu !

Ces trois repas du Ressuscité sont si prégnants de la présence nouvelle de Jésus que Luc y déploie aussi tous les aspects et les symboles de la vie chrétienne :

Jésus est présent là la communauté se rassemble : « Tandis qu’il parlait de Jésus, le voici parmi eux » : « Là où l’on parle de lui, là il vient ! »

Jésus est présent là où se partage le PAIN de l’EUCHARISTIE !

Jésus est présent là où se dit « Jésus-Christ, Fils de Dieu Sauveur » Le POISSON ( ichthus )

Jésus est présent là où se donnent le MIEL et le SEL au BAPTEME, le miel symbole d’éternité, symbole de la douceur de la Parole de Dieu ; le sel symbole de sagesse, d’amitié et d’alliance

Jésus est présent là où s’interprètent ses paroles et son enseignement, « là où les paroles de l’Evangile sont plus douces dans nos cœurs que le miel des abeilles dans notre palais »

Jésus est présent là où se vivent la convivialité, le partage, l’amitié et l’alliance !

Documents joints

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Lille

KTO

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

homelie
Bonnenouvelle.fr

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Bonnenouvelle.fr

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021