Paroisse de la Trinité Roubaix-Hem
http://trinite-roubaix.fr/Saint-et-textes-de-la-messe-du
      Textes de la messe du jour

Textes de la messe du jour

Pour illustrer vos homélies ou préparer vos maisonnées paroissiales, le code Per Ipsum affiche automatiquement sur votre site le contenu sélectionné du site L’Evangile au Quotidien.


1. Saint et textes du jour

Date du jour, suivie du temps liturgique. Vous pouvez le mettre en titre d’article
<spiperipsum|lecture=date_titre>

Ou jour et temps liturgique
<spiperipsum|lecture=date_liturgique>

Juste le jour mois année
<spiperipsum|lecture=date_iso>

Saint et sa notice
<spiperipsum|lecture=saint>

1ère lecture
<spiperipsum|jour=aujourdhui|lecture=premiere>

Psaume
<spiperipsum|lecture=psaume>

Evangile
<spiperipsum|langue=fr>

Commentaire de l’Evangile
<spiperipsum|jour=aujourdhui|lecture=commentaire>

Ne garder que les éléments désirés ci-dessous en supprimant les balises code au début et à la fin

Le code

<spiperipsum|lecture=date_titre>
<spiperipsum|lecture=date_liturgique>
<spiperipsum|lecture=date_iso>
<spiperipsum|lecture=saint>
<spiperipsum|jour=aujourdhui|lecture=premiere>
<spiperipsum|lecture=psaume>
<spiperipsum|jour=aujourdhui|lecture=commentaire>
<spiperipsum|langue=fr>

affiche

Lundi 15 octobre 2018, le lundi de la 28e semaine du temps ordinaire

Le lundi de la 28e semaine du temps ordinaire

Lundi 15 octobre 2018

Ste Thérèse d'Avila, docteur de l'Église († 1582)

Lettre de saint Paul Apôtre aux Galates 4,22-24.26-27.31.5,1.

Frères, il est écrit qu’Abraham a eu deux fils, l’un né de la servante, et l’autre de la femme libre.
Le fils de la servante a été engendré selon la chair ; celui de la femme libre l’a été en raison d’une promesse de Dieu.
Ces événements ont un sens symbolique : les deux femmes sont les deux Alliances. La première Alliance, celle du mont Sinaï, qui met au monde des enfants esclaves, c’est Agar, la servante.
tandis que la Jérusalem d’en haut est libre, et c’est elle, notre mère.
L’Écriture dit en effet : ‘Réjouis-toi, femme stérile, toi qui n’enfantes pas ; éclate en cris de joie, toi qui ne connais pas les douleurs de l’enfantement, car les enfants de la femme délaissée sont plus nombreux que ceux de la femme qui a son mari.’
Dès lors, frères, nous ne sommes pas les enfants d’une servante, nous sommes ceux de la femme libre.
C’est pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés. Alors tenez bon, ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage.

Psaume 113(112),1-2.3-4.5a.6-7.

Louez, serviteurs du Seigneur,
louez le nom du Seigneur !
Béni soit le nom du Seigneur,
maintenant et pour les siècles des siècles !

Du levant au couchant du soleil,
loué soit le nom du Seigneur !
Le Seigneur domine tous les peuples,
sa gloire domine les cieux.

Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ?
Il abaisse son regard vers le ciel et vers la terre.
De la poussière il relève le faible,
il retire le pauvre de la cendre

Le signe de Jonas

Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église
4e Homélie sur 1 Corinthiens

Pleurons pour les païens qui ne comprennent pas le salut que Dieu veut leur donner... Oui, un époux aime moins sa femme que nous n'aimons, nous, tous les hommes et que nous voudrions amener tous les hommes au salut. Pleurons et gémissons sur ces incroyants, parce que pour eux « le langage de la croix est une folie », alors qu'il est en fait « puissance de Dieu et sagesse de Dieu » (1Co 1,18.24)... Regarde, ô homme ! Pour toi Jésus Christ a pris la forme d'un esclave (Ph 2,7), pour toi il est mort sur une croix, pour toi il est ressuscité. Et tu dis qu'il est impossible de croire en un tel amour, d'adorer un tel Dieu, alors que ce Roi a fait pour toi, son ennemi, ce que parmi nous un père, un fils ou un ami n'aurait pas fait pour toi ? ... Quand je dis : « Mon Dieu a été attaché à une croix », le païen répond : « La raison ne peut pas admettre cela. Il souffre, il se laisse crucifier ; il ne peut donc pas se sauver lui-même ? ... S'il ne peut pas se sauver lui-même, comment peut-il sauver les autres ? (cf Mt 27,42) Tout cela est contraire à la raison. » C'est vrai ; la croix est un mystère au-dessus de la raison humaine, elle est le signe d'une puissance au-delà de notre compréhension... Quand, après avoir été jetés dans la fournaise, les trois Hébreux ont triomphé des flammes (Dn 3), c'était plus prodigieux que s'ils n'y avaient pas été précipités. Que Jonas soit englouti par une baleine, c'est naturel, c'est normal ; mais Jonas vivant dans le ventre du monstre, voilà le prodige. De même, le Christ prouvait mieux sa divinité en triomphant de la mort du sein même de la mort qu'en refusant de mourir.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 11,29-32.

En ce temps-là, comme les foules s’amassaient, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle cherche un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que le signe de Jonas.
Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l’homme pour cette génération.
Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon.
Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas. »


2. Saint et textes du dimanche

Date du dimanche 12 avril 2014, suivie du temps liturgique
<spiperipsum|jour=2014-04-12|lecture=saint>

Saint du dimanche 23 février 2014 et sa notice
<spiperipsum|lecture=saint>

1ère lecture du dimanche 23 février 2014
<spiperipsum|jour=2014-02-23|lecture=premiere>

Psaume du dimanche 23 février 2014
<spiperipsum|jour=2014-02-23|lecture=psaume>

2e lecture du dimanche 23 février 2014<spiperipsum|jour=2014-02-23|lecture=seconde>

Evangile du dimanche 12 avril 2014
<spiperipsum|jour=2014-04-12|langue=fr>

Commentaire de l’Evangile du dimanche 23 février 2014
<spiperipsum|jour=2014-02-23|lecture=commentaire>

Ne garder que les éléments désirés ci-dessous en supprimant les balises code au début et à la fin

Le code

<spiperipsum|jour=2014-02-23|lecture=date_titre>
<spiperipsum|jour=2014-02-23|lecture=saint>
<spiperipsum|jour=2014-02-23|lecture=premiere>
<spiperipsum|jour=2014-02-23|lecture=psaume>
<spiperipsum|jour=2014-02-23|lecture=seconde>
<spiperipsum|jour=2014-02-23|langue=fr>
<spiperipsum|jour=2014-02-23|lecture=commentaire>

affiche

Dimanche 23 février 2014

En savoir plus

- SPIPer Ipsum, l’évangile au quotidien
- Vous pouvez aussi afficher la Parole du jour sous forme de calendrier, nous le demander par mail en précisant l’adresse de votre site
- Merci à Philippe Giron pour nous avoir incités à utiliser ce plug in

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Lille

KTO

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

homelie
Bonnenouvelle.fr

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Bonnenouvelle.fr

octobre 2018 :

Rien pour ce mois

septembre 2018 | novembre 2018