Paroisse de la Trinité Roubaix-Hem
http://trinite-roubaix.fr/Homelie-de-la-veillee-pascale-2016
      Homélie de la veillée pascale 2016

Homélie de la veillée pascale 2016

« Résurrection de la MEMOIRE »

Chaque Evangéliste a sa manière d’interpréter la résurrection de Jésus. Tant mieux, ainsi on voit bien que l’essentiel n’est pas dans le compte rendu inatteignable de la résurrection de Jésus mais dans la signification de cet événement.


Pour St Luc, l’Evangéliste de la lumière, la résurrection de Jésus est longuement détaillée : elle devient la charnière centrale de son œuvre comme longue conclusion de son Evangile Lc 24 et comme point de départ du livre des Actes des Apôtres Ac 1-2. avec 3 récits d’apparition de Jésus contre zéro dans Marc !

Et l’une des caractéristiques des récits de résurrection chez Luc c’est de réveiller, de retrouver, de ranimer la MEMOIRE des ECRITURES, de la Parole de Dieu.
La simple affirmation que Jésus est Vivant ne suffit pas. Il faut que cette expérience soit mise en perspective avec les Ecritures. Et c’est ce que martèle spécialement Saint Luc dans ces trois récits de résurrection qui composent tout le chapitre 24 de St Luc : les femmes et le tombeau vide ; les disciples d’Emmaüs et la rencontre du Vivant avec les Onze.

Que disent aux femmes les deux hommes « aux vêtements fulgurants » debout devant le tombeau ?

« Souvenez-vous comme Jésus vous a parlé quand il était encore en Galilée…
Et elles se souvinrent des paroles de Jésus. »Lc 24,6

Que dit le Ressuscité aux deux disciples d’Emmaüs ?
« Que votre cœur est lourd à croire tout ce qu’ont déclaré les prophètes ! Et commençant par Moïse et par tous les prophètes, il leur interpréta dans toutes les Ecritures ce qui le concernait » Lc 24, 25-26

Que dit le Ressuscité aux Onze disciples réunis à Jérusalem ? :
« Il fallait que s’accomplisse TOUT ce qui est écrit sur moi dans la Loi de Moïse, les prophètes et les psaumes. Alors il leur ouvrit l’intelligence pour comprendre les Ecritures » Lc 24, 44-45

Aux disciples d’Emmaüs, Jésus commente la Bible puis se met à table !
Avec les Onze, il se met à table puis commente la Bible !
Oui, l’un des premiers effets de la résurrection de Jésus c’est de RESSUCITER la MEMOIRE des ECRITURES, d’OUVRIR les ECRITURES, de les INTERPRETER, et d’y voir tous les signes du Dieu Vivant qui culminent dans la vision du Christ « LE VIVANT » !

Jouant sur les mots grecs, Luc utilise 2 fois le mot « Tombe » et « Tombeau » (Lc 24,1.2) (mnêmeion) et 2 fois le mot « Mémoire » « se Souvenir » (Lc 24, 6.8) qui est bâti sur la même racine ( mnêma) !!! Le tombeau pour St Luc n’est plus un lieu vide, un lieu de mort. Il devient le lieu d’une mémoire vive, le lieu de la résurrection de la mémoire des Paroles de Dieu et de Jésus !

C’est ce que nous avons fait avec le jeune Timothée : nous avons réveillé notre mémoire des paroles de Dieu et de Jésus !

Comme Marie de Magdala, Jeanne, Marie mère de Jacques, que la grâce de la résurrection éveille, re-suscite la MEMOIRE de la création. Tout y est déjà en germe de la vie, de la lumière, de la bonté et de la beauté de Dieu ! C’est déjà l’éclosion de la Vie, la victoire de la lumière sur les ténèbres, l’éveil de l’amour de l’homme et de la femme, image de Dieu !
« Pourquoi chercher le VIVANT parmi les morts ? » : Souvenez-vous des Ecritures ! Faisons mémoire de toutes les beautés contemplées de la création, de toutes les bontés des hommes et des femmes rencontrées dans nos vies : c’est Jésus LE VIVANT qui nous fait signe !
Comme Marie de Magdala, Jeanne, Marie mère de Jacques, que la grâce de la résurrection éveille, re-suscite la MEMOIRE de la nuit obscure d’Abraham et du salut accordé à Isaac. Déjà tout est dit d’un Dieu qui s’insurge contre la mort et nous arrache à ses griffes !

« Pourquoi chercher le VIVANT parmi les morts ? » : Souvenez-vous des Ecritures ! Faisons mémoire de toutes les victoires de la vie sur la mort, de tous les combats des hommes et des femmes contre les cultures de mort qui empoisonnent nos sociétés. C’est Jésus LE VIVANT qui nous fait signe !

« Comme Marie de Magdala, Jeanne, Marie mère de Jacques, que la grâce de la résurrection éveille, re-suscite la MEMOIRE de l’Exode. Jésus y est à toutes les pages. Comme Dieu libère son peuple de l’esclavage, Jésus rend la liberté et la dignité à tous les pécheurs. Comme Dieu donne le pain dans le désert, Jésus donne le pain de Vie. Comme Dieu guide son peuple dans une lumière de feu, Jésus est la lumière du monde.

« Pourquoi chercher le VIVANT parmi les morts ? » : Souvenez-vous des Ecritures ! Faisons mémoire de toutes ces personnes rencontrées qui brisent les verrous de la peur et de la culpabilité, qui font tomber les murs de la haine et de la vengeance, qui redonnent lumière, tendresse et espérance à ceux qui sombrent dans la tristesse ou la nuit. C’est Jésus LE VIVANT qui nous fait signe !

Et comme Marie de Magdala, Jeanne, Marie mère de Jacques, courrons « annoncer TOUT cela à TOUS les autres » : Jésus est VIVANT ALLELUIA !

Documents joints

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie