Paroisse de la Trinité Roubaix-Hem
http://trinite-roubaix.fr/Du-lait-et-des-pierres
      18/05 - Du lait et des pierres !

18/05 - Du lait et des pierres !

Homélie du 18 mai 2014

Ce temps de Pâques est le temps des baptêmes, des premières communions, des professions de foi ! Alors cette lettre de Pierre que nous lisons en 2ème lecture jusqu’à la Pentecôte tombe à pic ! Quelle est la visée de cette lettre ? Redonner du tonus à des chrétiens qui sont en situation difficile dans la société et dans le même temps leur préciser leur responsabilité de chrétiens dans cette même société !


Cette 1ère lettre de Pierre est adressée depuis Rome à un ensemble de communautés chrétiennes dispersées et isolées dans le territoire actuel de la Turquie. Ces chrétiens sont en minorité et soumis à diverses tracasseries, calomnies, discrimination sociale et religieuse (1). Ces chrétiens dérangent les autres habitants en raison même de leur foi et de leur style de vie. On les trouve « étranges » ! 4,4 selon deux expressions très suggestives :

  • ils sont des « HORS-PEUPLE » comme des gens du voyage, des « migrants », qui n’ont aucun droit de cité dans ce pays (2)
  • et ils sont des « HORS-MAISON » : comme seulement des « résidents », des « étrangers » qui ont un droit de séjour mais sans bénéficier de tous les droits des citoyens du pays (3).

Alors à ces chrétiens exposés à la marginalisation, au mépris, à la méfiance, à la critique, l’auteur de cette lettre va leur rappeler leur éminente DIGNITE.

A ceux qui se considèrent comme des « Hors-Maison », l’auteur va leur montrer qu’ils sont « la MAISON SPIRITUELLE » de Dieu !

A ceux qui se considèrent comme des « Hors-Peuple », des moins que rien, l’auteur va leur montrer qu’ils sont en réalité « la NATION SAINTE », le « PEUPLE DE DIEU » !

Cette réhabilitation des chrétiens commence par un appel vibrant aux baptisés à se nourrir et de la Parole de Dieu et du Pain de Vie qu’est le « bon » Christ ! (4)

« Comme des enfants nouveaux-nés, DESIREZ le lait pur de la Parole de Dieu. Par elle vous grandirez vers le salut, dès lors que vous avez goûté combien le Seigneur est bon »
2,2-3

Le baptisé est comme un enfant nouveau-né qui a à se nourrir de la Parole de Dieu et du Pain de Vie pour grandir dans la foi et devenir un chrétien adulte. Cette belle image du lait se retrouve dans la lettre aux Hébreux pour inciter les chrétiens à ne pas rester des bébés dans la foi, des chrétiens immatures, mais à progresser sans cesse vers un enseignement d’adulte dans la foi (Heb 5,11 à 6,3) (5).

Après l’image du lait, voici l’image de la pierre !

« En vous approchant du Christ, LA PIERRE VIVANTE, vous aussi, comme des PIERRES VIVANTES, construisez-vous en MAISON SPIRITUELLE pour former un peuple de prêtres » !

Jésus il est notre pierre de fondation sur laquelle repose notre foi, il est la pierre angulaire sur laquelle s’arc-boutent tous les membres de la fraternité chrétienne. Et cette pierre est vivante parce que Jésus est ressuscité ! Et cette résurrection de Jésus nous entraîne tous et toutes vers la vie. Jésus est la pierre vivante qui fait des chrétiens à leur tour des pierres vivantes !

Et ces pierres sont destinées à être assemblées pour former la MAISON de Dieu où demeure l’Esprit de Dieu.

L’auteur est allé chercher cette image dans Isaïe 28,16 où Dieu dit : « Je pose en Sion une pierre de granit, une pierre angulaire, une pierre de fondation ». Ici la pierre est le Temple de Jérusalem : le lieu de la présence de Dieu.

Alors voilà que les chrétiens qui étaient « sans maison », « hors maison » trouvent en Jésus et en ses amis une famille, une maison, un temple où ils deviennent tous et toutes les prêtres de ce temple, de cette maison, de cette famille ! Il n’y a plus besoin d’un clergé particulier, sacré et séparé pour s’approcher de Dieu : tous les chrétiens sont prêtres et font de leur vie une offrande agréable à Dieu par Jésus-Christ ! (7)
Par l’Esprit, toute la communauté chrétienne, chaque homme, chaque femme est désormais une terre sainte, un temple saint, une maison spirituelle !

Avec comme mission de faire de sa vie un culte spirituel : et pour l’auteur de cette lettre, ce culte spirituel consiste à la mise en œuvre de l’amour fraternel (1,22 ; 4,8 ;) (philadelphia : « Aimez la fraternité ! » 2,17), de la non-violence à l’image de Jésus (2,23 ; 3,9), de l’hospitalité ( 4,9) ; de la sympathie, de la miséricorde, de l’humilité (3,8), et du service « chacun selon le don qu’il a reçu » 4,10.

Mais pour qualifier encore plus cette mission des chrétiens, l’auteur va surimposer, superposer une nouvelle et dernière image après celle du lait et de la pierre : celle du peuple de Dieu.

« Vous qui étiez sans peuple, hors peuple, voilà que Dieu a fait de vous « son peuple » ! Et l’auteur d’accumuler tous les titres d’honneur qu’il a pu trouver dans l’Ancien Testament pour les reporter sur les chrétiens : « Vous êtes, Vous, une lignée élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis pour proclamer les louanges de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière ».

Mais cette reconnaissance de la haute dignité des chrétiens n’est pas un privilège à garder pour soi : elle s’accomplit dans le témoignage des merveilles de Dieu dans la société, témoignage de celui qui nous fait passer des ténèbres à son admirable lumière.

Quel tonus donné aux baptisés et aux communiants de Pâques par cette lettre de Pierre !
Vous êtes des gars et des filles d’une dignité extraordinaire : vous êtes tous et toutes des prêtres chargés de conduire le monde à Dieu par la fraternité, la bénédiction, l’hospitalité…
Vous êtes des gars et des filles d’une histoire qui a ses lettres de noblesse : celle du peuple de Dieu, chargés de proclamer les merveilles de Dieu qui est lumière, vie et non violence !

En savoir plus

Notes

(1) lire 2,12 ;3,16 ; 4,14-16

(2) 1,1 et 2,11 : en grec, le terme est « Parapidemoi » : littéralement « en dehors de tout peuple »

(3) 2,11 : en grec, le terme est « Paroikoi » : littéralement : « en dehors de toute maison »

(4) : admirons le jeu de mots en grec sur l’eucharistie : « Goûtez comme Le Seigneur est bon » : « Bon » se dit « chrestos » en grec et l’on sait que cela se prononçait « Christos », comme le Christ !

(5) : « Celui qui se contente de lait n’est qu’un enfant…tournons-nous vers un enseignement d’adulte, en laissant derrière nous l’enseignement élémentaire sur le Christ, élevons-nous vers ce qui correspond à la maturité, sans revenir sur ces données de base que sont la foi en Dieu…la résurrection des morts… » Héb 5,13 à 6,3

(6) : seul cet auteur utilise le mot « FRATERNITE » (Adelphotes) de tout le nouveau Testament en 2,17 et 5,9

(7) Ce peuple sacerdotal réduit à rien la « hiérarchie » : dont l’étymologie veut dire « le pouvoir des prêtres et du sacré » !!!! C’est désormais tout le peuple de Dieu qui est prêtre et sacré !!!!

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Lille

KTO

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

homelie
Bonnenouvelle.fr

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Bonnenouvelle.fr