Paroisse de la Trinité Roubaix-Hem
http://trinite-roubaix.fr/72-Veillee-Pascale-2017
      Veillée Pascale 2017

Veillée Pascale 2017

« La terre trembla…Eclats de résurrection ! »

Ce soir, en cette veillée pascale, nous avons revisité, en diaporama, les deux plus grands récits fondateurs de notre foi : la création dans la Genèse et la libération dans l’Exode, pour revenir aux sources de notre foi et de notre baptême. Et c’est Matthieu qui, en plus, nous le demande, lui qui commence son Evangile par ces mots : « Livre de la Genèse de Jésus-Christ, fils de David, fils d’Abraham...et qui le continue par la fuite en Egypte de Jésus en disant …D’Egypte j’ai appelé mon Fils »


Voilà la naissance et toute la vie de Jésus située immédiatement dans la droite ligne de la Création du monde, de la Création de l’humanité, et de l’Accomplissement des Livres et des Ecritures ! Jésus nouvel Adam, Jésus nouveau Moïse ! Jésus, l’Alpha et l’Oméga de tous nos discours !
Le rêve de Dieu, en Genèse, c’est de créer une humanité Homme et femme vivant dans la douceur et dans le refus de la violence. Ainsi la création de Dieu culmine dans la création de l’humanité à qui Dieu donne comme ordre cette dixième et dernière parole : « Dieu dit : Voici je vous donne toute herbe et tout arbre : ce sera votre nourriture » ! La domination de l’humanité sur le cosmos comme sur les animaux exclut tout sang répandu, toute violence, toute brutalité, toute dureté !
Et Matthieu saura donner de son Jésus l’image même de la douceur et du refus de la violence. « Heureux les doux, ils posséderont la terre ! »
Et quand Jésus entrera dans la ville de Jérusalem, comme nous l’avons vu dimanche, c’est encore en tant que qualifié de « doux », qu’il y entrera, monté sur un petit âne et acclamé par des enfants : Jésus est le Messie des pauvres, des doux, des petits, des enfants : et la « Ville, dit Matthieu, en fut ébranlée : ce fut un séisme ! » (*) « Et la ville demanda à la foule : Qui est celui-ci ? Et la foule répondit : c’est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée » ! Mt 21, 10
Jérusalem est complètement chamboulée, remuée, en séisme et se met à parler devant cette venue de Dieu en pauvreté, en douceur, en discrétion !
Un monde nouveau surgit qui fait craquer et fracasse le vieux monde des pouvoirs, des guerres et des violences ! C’est déjà le monde de la résurrection qui est à l’œuvre ! L’Emmanuel, le « Dieu avec nous », « jusqu’à la fin des siècles » pour reprendre les derniers mots de Jésus ressuscité, est déjà là quand se crée un monde de douceur sur les ténèbres de la violence. « La grosse pierre de la mort est déjà roulée » pour Matthieu « chaque fois que vous avez rendu service à l’un de ces petits qui sont mes frères » 25,45 : c’est la conclusion du dernier discours de Jésus avant sa passion et sa résurrection !

Mais Matthieu ne nous invite pas seulement à contempler en Jésus l’accomplissement de la Genèse, de la création ! Tout son Evangile est une relecture, un accomplissement du livre de l’Exode. Comme Moïse est sauvé au pays d’Egypte, Jésus est sauvé au pays d’Egypte ; Comme Moïse au bout de son jeûne de 40 jours et 40 nuits sur la montagne du Sinaï (Dt 9,9) reçoit les 10 paroles de liberté et de fraternité, Jésus, au bout de son jeûne de 40 jours et 40 nuits, sur la montagne, donne son long discours sur la fraternité et non-violence ; Comme le Pentateuque de Moïse est composé de cinq livres, l’Evangile de Matthieu est composé de cinq grands discours ; Comme sur la montagne du Nébo, au dernier chapitre du Deutéronome, les israélites décident de faire « ce que Dieu a prescrit à Moïse » Dt 34,9, de même sur la montagne de Galilée, au dernier chapitre de l’Evangile, Jésus demande à ses disciples de faire « tout ce qu’il leur a prescrit » !
Et si rien de la loi de Moïse ne passera « jusqu’à ce que passent le ciel et la terre », comme dit Matthieu au début de son Evangile 5,18, en contraste, presque à l’autre bout de son Evangile en 24,34-35, il précisera que « le ciel et la terre passeront mais les paroles de Jésus ne passeront jamais » ! A la différence des paroles de Moïse qui passeront avec le temps, les paroles de Jésus ont une pérennité absolue et éternelle.
L’Emmanuel, Jésus, le « Dieu avec nous », « jusqu’à la fin des siècles » est déjà là quand se répètent à l’infini les paroles de ce Jésus nouveau Moïse, plus grand que Moïse. « La grosse pierre de la mort est déjà roulée » pour Matthieu, quand l’Eglise fait résonner à toutes les nations toutes les paroles de Jésus qui accomplissent toutes les paroles de Moïse.
Alors comme pour l’entrée en douceur de Jésus à Jérusalem où la ville est secouée d’un séisme, comme pour la mort de Jésus qui provoque un séisme et fait craquer les rochers, ici aussi au tombeau, tout continue avec un séisme : le cosmos est ébranlé, la grosse pierre est roulée et l’ange s’assied dessus comme Dieu s’assied sur la mort après l’avoir vaincue et les paroles se libèrent : paroles de l’ange qui annoncent la résurrection de Jésus, paroles redoublées par celles de Jésus aux femmes puis aux Onze en Galilée : « Oui je suis avec vous jusqu’à la fin du monde » ! Jusqu’à la fin du monde, le monde bruissera et brillera des éclats de la résurrection de Jésus comme aux premières lueurs de ce premier jour de la semaine où la terre trembla, où roula la pierre de la mort et où retentit l’annonce de la Résurrection de Jésus.

En savoir plus

(*) Le séisme comme intervention de Dieu est propre à Matthieu :
* « séisme » : 4 fois dans Mt en 8, 24 ; 24,7 ; 27,54 et 28,2 (contre 1x dans Mc et Lc)
* « trembler » « faire un séisme » : 3 fois dans Matthieu (contre 0 dans Mc et Lc) :
« La ville trembla » 21,10
« La terre trembla « 27,51
« Les gardes tremblèrent » 28,4

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Lille

KTO

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

homelie
Bonnenouvelle.fr

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Bonnenouvelle.fr