Paroisse de la Trinité Roubaix-Hem
http://trinite-roubaix.fr/7-12-Quels-chemins-a-preparer
      7/12 Quels chemins à préparer ?

7/12 Quels chemins à préparer ?

Je me suis longtemps demandé ce qu’il fallait mettre derrière cette invitation à « préparer les chemins du Seigneur » et de façon concrète que nous chantons sous tous les tons et par tous les chants en ce temps de l’Avent. Et cela d’autant plus que cette invitation est placée par St Marc en entête de son Évangile.
Et comme je l’ai souvent dit : les premiers mots d’un Évangile en donne toute la trame, toute la théologie, toute l’impulsion !


En regardant de plus près le texte de Marc, on s’aperçoit que cette citation de l’Ecriture, présentée comme venant d’un seul et même auteur Isaïe, est en fait un amalgame, une fusion de trois citations de l’Ecriture qui s’appellent l’une l’autre par un jeu de mots crochets :
Le livre de l’Exode annonce que Dieu va envoyer un ange devant Moïse pour le garder en chemin et le faire entrer en terre promise. Le Seigneur vient ! C’est le chemin de l’Egypte vers Israël !
Le livre du prophète Isaïe annonce qu’une voix proclame : « Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez les chemins de notre Dieu. Voici votre Dieu, voici le Seigneur Dieu ! Il vient avec vigueur ». Le Seigneur vient ! C’est le chemin de Babylone vers Israël !
Enfin, Le Livre du prophète Malachie annonce que Dieu va envoyer un messager pour préparer son chemin et purifier le Temple. Le Seigneur vient ! C’est le chemin de Dieu vers le Temple de Jérusalem !
Marc fusionne et superpose ces trois citations pour montrer qu’en Jésus va se réaliser toutes ces promesses messianiques de libération et de purification. Jésus est le Seigneur qui vient ! Jésus est le Messie qui va rouvrir le chemin de l’Exode, le chemin du retour au pays, le chemin du Temple.

Mais voilà ! Comment va-t-il s’y prendre ? Quels chemins va-t-il prendre pour y arriver ?
Et c’est là qu’il faut dénouer tous les fils et les mots qu’il a rassemblés dans cette citation et qui vont parcourir tout son Evangile.

  • Va-t-il prendre le chemin de la conquête comme Moïse à la tête de son armée ?
  • Va-t-il prendre le chemin d’une marche triomphale comme le retour des exilés ?
  • Va-t-il prendre le chemin d’un messager comme Malachie qui annonce le jugement d’un jour grand et redoutable ?

Ce mot « CHEMIN », est l’un des mots clés qui va tisser tout l’Evangile de Marc !

Il va notamment marquer et scander le voyage de Jésus de la Galilée à la Judée pour aboutir à Jérusalem : « Ils étaient en CHEMIN et montaient à Jérusalem. Jésus marchait devant eux. Ils étaient effrayés et avaient peur. Et Jésus de leur dire : nous marchons vers Jérusalem et le Fils de l’homme sera livré, condamné à mort, moqué, craché, flagellé et tué » !! Mc 10,32-34
Voilà le chemin du Seigneur qu’emprunte Jésus le Messie pour Marc !
Loin d’être un chemin de victoire et de triomphe, le chemin de Jésus pour Marc est un chemin de souffrance, de mort, un chemin de CROIX !

C’est cela pour Marc : préparez le chemin du Seigneur ! se mettre dans la perspective que le salut et la libération de Dieu passeront par la mort de son Fils, passeront par son abaissement le plus bas possible de la condition humaine, par le dépouillement le plus absolu sur la croix !
Nous sommes loin des paillettes d’un Noël de réjouissances et de consommation, d’un Noël aux lumières scintillantes et aux musiques doucereuses !
Préparons le chemin du Seigneur, à la manière de Marc, dans le désencombrement de nos cœurs, dans le dépouillement de nos vies, dans le partage et le soutien de toutes les fragilités.
« Envoyer des messagers » ! « Préparez le chemin du Seigneur » ! Ces mots en commun aux trois citations qui lancent tout l’Evangile vont revenir encore dans trois passages stratégiques de l’Evangile de Marc, comme d’autres indications concrètes à préparer le chemin du Seigneur.
C’est le chemin de la mission en Galilée, le chemin de l’entrée de Jésus à Jérusalem et la préparation du repas pascal au cénacle.
Comme Jean-Baptiste le premier messager envoyé, Jésus « envoie » ses disciples trois fois, chaque fois avec une mission spécifique à un moment important de son ministère.
« Jésus appela les Douze et il les envoya deux par deux… sur le chemin » ! 6,7-13
Pour quoi faire ? Expulser les démons, faire des onctions d’huile et proclamer la conversion !
C’est cela pour Marc : préparez le chemin du Seigneur ! Tout mettre en œuvre pour éradiquer et détruire toutes les forces de division et d’aliénation qui parcourent notre monde ; tout mettre en œuvre pour soutenir et réconforter tous nos frères malades, aller les visiter en maison de retraite, en hôpital, ne pas avoir peur d’être à leurs côtés dans la discrétion et le silence.
Préparons le chemin du Seigneur à la manière de Marc : ne jamais désespérer de tous nos combats contre le mal, les divisions, les enfermements ; ne jamais démissionner de notre mission auprès de nos malades !
« Approchant de Jérusalem, Jésus envoie deux de ses disciples et leur dit : allez détacher un petit âne…Jésus s’assit dessus et les gens étendirent leurs vêtement sur le chemin » 11,1-11
L’entrée triomphale et royale de Jésus dans la capitale se fait sur un âne ! Jésus ne sera pas un messie victorieux, séduisant de force et de puissance, il sera un messie humble et pacifique !
C’est cela pour Marc : préparez le chemin du Seigneur ! Rester toujours sur le chemin de l’humilité, sur le chemin de la paix.
Alors, Préparons le chemin du Seigneur à la manière de Marc : ne cherchons pas la gloriole, la grandeur, les honneurs, mais travaillons humblement et inlassablement au service de la paix, de l’harmonie et de la communion !
Enfin, une dernière fois, la veille de sa mort, « Jésus envoie deux de ses disciples pour préparer la Pâque… Vous préparerez tout et ils préparèrent la Pâque… » 14,12-16
Préparez le chemin du Seigneur devient dans Marc « préparez la Pâque » !!!
Rompre le pain et verser le sang c’est le terme du chemin pour Jésus, le Messie ! « Ceci est mon corps ; ceci est mon sang » ! Le chemin de Jésus ira jusqu’au don total de sa vie pour les hommes.

Alors, Préparons le chemin du Seigneur à la manière de Marc : que toute notre vie soit offrande, don, ouverture aux autres jusqu’à l’extrême !

Marc est convaincu que Jésus est le Messie annoncé par les Ecritures : « Il est le Seigneur qui vient, béni soit celui qui vient au nom du Seigneur » 11,9 » et Jésus « vient » au Jourdain 1,7-9 et il « vient » en Galilée 1,14 et il « vient » à Jérusalem 11,15 mais Marc frappe fort tout au long de son Evangile pour inscrire son Jésus comme un Christ qui marche sur un chemin de croix, un chemin de combat contre le mal, un chemin d’humilité et un chemin de vie donnée et offerte jusqu’à la mort !

C’est ce chemin que nous avons à suivre pour préparer Noël à la manière de Marc !!!!

Documents joints

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Lille

KTO

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

homelie
Bonnenouvelle.fr

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Bonnenouvelle.fr