Paroisse de la Trinité Roubaix-Hem
http://trinite-roubaix.fr/21-09-Messe-de-la-rentree
      21/09 : Messe de la rentrée communautaire

21/09 : Messe de la rentrée communautaire

« Allez, vous aussi, travailler à ma vigne » !

« Allez, vous aussi, travailler à ma vigne ! ». Quel bel appel en ce dimanche de rentrée pastorale communautaire et croyez-moi nous n’avons choisi la date en fonction de cet Evangile : nous ne le savions pas encore !
Cet appel direct sera pourtant répété trois fois et dans notre parabole d’aujourd’hui 20,4.7 et dans la parabole de dimanche prochain : « Mon enfant, va aujourd’hui travailler à ma vigne ! » 21,28


5 fois dans notre parabole, le maître embauche pour sa vigne du matin au soir !
Le Royaume de Jésus c’est celui de la bonté, de la générosité, de la gratuité. Personne ne doit rester sur le carreau à ne rien faire ! Personne ne doit être jaloux de ceux qui arrivent les derniers dans l’Eglise !

Tout le monde doit s’émerveiller de la Générosité de Dieu qui appelle à toute heure et à tout moment de l’histoire ; Tout le monde doit s’émerveiller de l’égale bienveillance et bonté que Jésus accorde aussi bien aux vieux chrétiens jaloux, imbus de leurs droits et de leurs mérites qu’aux nouveaux convertis un peu dérangeants qui entrent dans l’Eglise ! A chacun de nous ce matin, Jésus redit avec affection et bonté :
« Mon enfant, va aujourd’hui travailler à ma vigne ! »
Savez-vous que cette parabole est à la base d’un texte extrêmement important du pape Jean-Paul II sur la mission des chrétiens dans le monde, intitulé : « Les Laïcs, fidèles du Christ ».
Ses premiers mots sont très interpellants : « Allez, vous aussi. L’appel ne s’adresse pas seulement aux pasteurs et aux religieuses ; il s’étend à tous, hommes et femmes, fidèles laïcs du Christ. Que les chrétiens écoutent le Christ qui les appelle à travailler à sa vigne et à prendre une part très vive, consciente et responsable à la mission de l’Eglise en ces moments magnifiques et dramatiques de notre histoire. Il n’est permis à personne de rester à ne rien faire…Il n’y a pas de place pour l’inaction, lorsque tant de travail nous attend tous dans la vigne du Seigneur. Le « Maître du domaine » répète à plusieurs reprises : « Allez, vous aussi, à ma vigne ». §3

Permettez-moi de vous donner quelques lignes de forces de cette Exhortation Apostolique sur le travail et la mission des chrétiens en les accordant à nos priorités pastorales !

Tout le premier chapitre est consacré à « la DIGNITE des chrétiens ».
Quelle est la définition que le Pape donne des chrétiens ? Est-elle celle que nous donnerions ? « Les chrétiens, dit-il, sont ceux qui, incorporés au Christ par le baptême, sont rendus participants de la fonction sacerdotale, prophétique et royale du Christ. »§9 Par notre baptême, nous sommes toutes et tous PRETRES, PROPHETES et SERVITEURS.
En quoi sommes-nous PRETRES ? Parce que nous faisons de nos vies « une offrande agréable à Dieu par Jésus-Christ » et que nous « consacrons à Dieu le monde lui-même ».

Tirons-en des conséquences : si un seul, le ministre ordonné, préside l’eucharistie, TOUS CELEBRENT ET OFFRENT l’eucharistie : ce qui suppose une participation active de l’assemblée au cours de toute l’eucharistie. Nous voulons des célébrations de qualité et de dynamisme surtout en direction des enfants et des jeunes. Mettons l’accent sur les messes des familles à St Jean-Baptiste en lien avec la catéchèse et les messes du 1er dimanche du mois à St Paul. Priorité et moyens sont à donner à ces célébrations !

Priorité et moyens sont à donner aussi à toutes celles et ceux qui « officient » comme prêtres de par leur baptême les célébrations de funérailles : savez-vous que l’équipe d’accompagnement des familles en deuil a suivi plus de 140 familles en deuil en une année ? Et nous n’oublions pas tous les services liés aux célébrations : équipes liturgiques, organistes, chorales, servants d’autel, groupes de prière et d’adoration !
En quoi sommes-nous PROPHETES ? Parce que nous devenons les « hérauts de la foi et de l’Evangile par la parole et par les actes. » « Unis au Christ, le grand prophète, continue le Pape, les chrétiens sont rendus participants à la grâce de la parole et ils sont appelés à faire briller la nouveauté et la force de l’Evangile dans leur vie quotidienne, familiale et sociale. »§14

Depuis 4 ans, dans notre paroisse, l’accent est mis sur l’Evangélisation des personnes loin de l’Eglise. Déjà 7 parcours ALPHA qui ont regroupé plus de 200 personnes ont permis de réfléchir au sens de la vie et de la foi. Plus de 40 personnes de la paroisse et d’ailleurs sont au service de cet Evangélisation. Priorité et moyens sont à donner à ce moyen d’Evangélisation.

Et nous n’oublions pas tous les autres lieux d’évangélisation : le nouveau site Internet, la Catéchèse, le groupe Bible, les préparations au baptême, au mariage…
En quoi sommes-nous, enfin, des SERVITEURS à la manière de Jésus ? Parce que nous sommes appelés par lui au « service du Royaume », appelés à « servir Jésus lui-même, continue le Pape, en tous ses frères, surtout les plus petits et les plus pauvres ». Et nous nous rappelons la phrase du Pape François : « Je désire une Eglise pauvre pour les pauvres » ! A la demande de notre Archevêque, Mgr Laurent Ulrich, la paroisse accueille et accompagne depuis 8 mois une famille Rom qui vivait dans un bidonville à Croix en vue d’une insertion professionnelle, d’une intégration adaptée et l’accès à un logement normal.

Depuis 8 mois, une équipe de plus de 30 personnes de la paroisse et d’ailleurs et de toute orientation s’emploie à cette tâche diaconale. Priorité et moyens sont à donner à ce service.

Et nous n’oublions pas tous les SERVICES qui demandent des investissements importants : accueil, permanences, administration, entretien des bâtiments… ( un seul exemple : Marie-Hélène et Mauricette ont passé chacune 70 heures en juillet et Août pour le rangement, le classement et le listing alphabétique de plus de 2.000 fiches de chants de la paroisse !)

« Selon la parabole, termine le Pape, le « Maître du domaine » appelle les ouvriers à sa vigne aux différentes heures de la journée à 6h du matin, à 9h, à midi, à 15h, puis enfin à 17h. St Grégoire le Grand interprétait déjà ces différentes heures en les rapprochant des âges de la vie : le matin c’est l’enfance, puis vient l’adolescence, la jeunesse en plein midi, quand le soleil décline c’est la vieillesse, quand le soleil s’éteint c’est le très grand âge » § 45.

Il n’y a donc pas d’âge pour aller travailler à la vigne du Seigneur ! Il n’y a pas une seule personne qui n’ait sa place dans la mission de l’Eglise ! « Allez, vous aussi, à ma vigne ! »

Documents joints

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie