Paroisse de la Trinité Roubaix-Hem
http://trinite-roubaix.fr/12-10-Tous-invites-a-la-noce-les
      12/10 Tous invités à la noce : les mauvais comme les bons !

12/10 Tous invités à la noce : les mauvais comme les bons !

Pour ce 12 octobre, le Diocèse nous suggère de faire une homélie de 5 minutes proche de la Parole de Dieu et ensuite 4 minutes sur les travaux du Synode Diocésain .


Homélie

Je vais donc m’arrêter seulement sur une expression qui est propre à Matthieu dans cette parabole des invités à la noce car nous avons trois versions de la même parabole : Une dans l’Evangile de Thomas, une dans St Luc et puis la version de Matthieu. Une des divergences porte sur les nouveaux invités devant le refus des premiers, des officiels. Là où la versions selon Thomas se contente de dire : « Sors sur les chemins ; ceux que tu rencontreras, amène-les à la noce », les deux autres évangiles précisent l’identité des nouveaux invités !

Qui va trouver pour St Luc  ? C’est facile quand on connaît les préoccupations pastorales de cet Evangéliste.
« Sors vite par les places et les rues de la ville et amène ici les PAUVRES… » Luc 14,21 Cette parabole dans St Luc était précédée d’une béatitude : « Heureux qui mangera du pain dans le Royaume de Dieu ! » Luc 14,15. Qui seront les invités de ce repas ? Pour Luc : c’est clair : Les PAUVRES ! C’est sa logique pastorale d’un bout à l’autre de son évangile !
Le Royaume de Dieu est pour les pauvres, tous les éclopés de la société !

Que va dire Matthieu ? Quelque chose de très étonnant et même incompréhensible en faisant attention à tous les mots et à aussi à leur place dans le texte : " Allez donc jusqu’au bout des chemins : TOUS ceux que vous rencontrerez, invitez-les au repas de noce...Les serviteurs sortirent sur les chemins et rassemblèrent TOUS ceux qu’ils rencontrèrent : LES MAUVAIS COMME LES BONS. » Mt 22,9-10

On a l’impression d’abord de se trouver à la fin de l’Evangile où Jésus dit :
« Allez donc, de TOUTES LES NATIONS, faites des disciples et baptisez-les… » : Ici c’est l’appel universel à entrer dans l’Eglise par le baptême !
Dans notre parabole : c’est l’invitation universelle à entrer dans l’église par l’eucharistie, le repas de noce !

De chaque côté, il y a un ordre de Mission : « allez » une insistance sur l’universalité : « Tous…Tous…Toutes les nations », la présence de l’Eglise : « les Onze…le rassemblement… » Le but ultime du Royaume des cieux dont l’Eglise est le signe, est que tous partagent le banquet nuptial ! Mais quelle étrange invitation et convocation :
« Allez jusqu’au bout des chemins, invitez les mauvais comme les bons ! »
Et en plus les « mauvais » sont cités en premier ce qui les met en valeur !
Un seul autre passage dans Mt lie ensemble « les mauvais et les bons » et dans le même ordre « Aimez vos ennemis, dit Jésus, afin de devenir les fils de votre Père du ciel qui fait lever son soleil sur les MECHANTS comme sur les bons et la pluie sur les justes et les INJUSTES » Mt 5,45
Dans ce texte, les deux catégories négatives (méchants et injustes) sont encore mises en valeur par leurs positions extrêmes : ce qui renforce le caractère « scandaleux » et « déconcertant » de cette bonté du Père qui, tout en maintenant les oppositions morales, peut agir autrement qu’en choisissant les uns et en rejetant les autres. L’agir du Père n’est pas déterminé par l’exclusion mais par l’inclusion : « même les méchants participeront à l’eucharistie, et pas seulement les bons » !

Quelle extraordinaire ouverture à l’invitation au repas de noce, à l’image de la miséricordieuse générosité de Dieu pour l’humanité ! ! !
Personne n’est « indigne » d’être invité à ta table des noces, au banquet de l’eucharistie !

Voilà un sacré appel aussi en ce dimanche d’ouverture de la semaine missionnaire mondiale. L’invitation aux noces est universelle ; elle est lancée tout azimut et personne n’est exclu. La grâce de Dieu touche tout le monde ; l’Esprit saint est donné largement et tous sont invités librement à la joie du royaume. Cela fonde la mission et exige notre participation.

A la moitié du gué…le Synode

Le synode provincial Lille-Arras-Cambrai « pour inventer les paroisses de demain » est à mi-parcours de son programme.
Il a commencé par une vaste consultation en 2012-2013 sur ce que les gens attendent d’une paroisse : 10.000 réponses !
Durant les deux premières assemblées en décembre 2013 et mars 2014, ces réponses ont été travaillées et ont fait émerger 8 chantiers, ou orientations fondamentales qui ont été regroupés autour de 4 axes : Mission, Proximités, Communion et Participation qui ont été travaillés pendant les vacances d’été par chacun des 200 membres du Synode pour penser concrètement la mise en œuvre de ces orientations, les moyens à inventer et à déployer pour atteindre les objectifs.
De cette synthèse est sorti « un instrument de travail en vue de l’élaboration du document final » qui sera encore retravaillé en cette 3ème assemblée d’octobre.

Dans ce document de travail sont données aux paroisses 3 priorités à la mission :

  • Vivre une Eglise avec les personnes pauvres et marginalisées ;
  • Vivre en Eglise avec les jeunes ;
  • Vivre en Eglise avec les familles.

Concernant les Proximités, il est demandé aux paroisses de développer des communautés de proximité sous forme d’équipes, de lieux et de groupes et de veiller à la qualité de l’accueil dans les permanences.
Concernant la communion, il est suggéré aux paroisses de bâtir chaque paroisse comme une communion de communautés, d’entrer dans une logique de réseau entre communautés de proximité et le Synode demande qu’il y ait dans toutes les paroisses de demain au moins une célébration eucharistique dominicale, stable dans l’horaire et le lieu, repérable par tous et de mettre à profit les jours de semaine pour rejoindre les réalités de proximité.
Concernant enfin la Participation, il est demandé à chaque paroisse d’avoir un projet pastoral appuyé sur une assemblée paroissiale, d’affirmer avec plus de force la mission des EAP, de créer une fonction de coordinateur paroissial assistant le curé en « binôme ». Le synode demande que le nombre des paroisses ne soit pas tributaire du nombre des prêtres mais garde une taille raisonnable. A l’avenir, le ministère de certains prêtres intégrera une dimension d’itinérance.
Ce texte qui déterminera le contour des paroisses de demain sera voté en janvier 2015 pour vérifier que le résultat correspond à l’expression de toute l’assemblée.

La clôture sera célébrée lorsque les décisions seront promulguées et approuvées par les Evêques de la région, après avis du siège pontifical.

En savoir plus

BEATIDUDE vient du latin Beatus qui veut dire HEUREUX
SYNODE vient du grec qui a deux sens :
• Syn odo§ avec un esprit doux
• Marcher ensemble
Syn odo§ avec un esprit doux
• Franchir le seuil ensemble pour discuter

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Lille

KTO

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

homelie
Bonnenouvelle.fr

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Bonnenouvelle.fr