Paroisse de la Trinité Roubaix-Hem
http://trinite-roubaix.fr/09-11-le-torrent-d-eau-vive
      09/11 "le torrent d’eau vive !"

09/11 "le torrent d’eau vive !"

L’équipe de liturgie m’a demandé une précision sur le texte d’Ezéchiel par rapport à la symbolique de l’eau. Effectivement, deux passages de l’Evangile de Jean ne peuvent pas bien être compris si l’on n’a pas en tête ce texte d’Ezéchiel. En une vaste vision, Ezéchiel entrevoit le retour des exilés de Babylone sur la terre d’Israël. Dieu va revenir habiter le Temple de Jérusalem aux dimensions exceptionnelles et grandioses. Et de ce Temple va sortir un torrent d’eau vive qui va aller assainir, vivifier, guérir et dessaler la mer morte. Le Temple est devenu la source vive du salut pour tout le peuple.


Jean va se souvenir de ce texte pour parler et de Jésus et de l’Eglise.
Par deux fois, Ezéchiel va préciser que le torrent d’eau vive « descendait du côté droit » du Temple. Eh bien, dans St Jean, l’Eglise va naître du côté droit du Christ : « L’un des soldats, de sa lance, lui perça le côté et aussitôt il en sortit du sang et de l’eau » Jn 19,34. Prise au sens premier, cette remarque atteste la réalité de la mort de Jésus mais en lien avec le texte d’Ezéchiel elle signifie en profondeur que Jésus est devenu le nouveau temple d’où sort la source de vie et de salut. C’est ce que Jésus avait annoncé dans le lieu même de ce Temple lors de la fête des Tentes : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive celui qui croit en moi. Comme l’a dit l’Ecriture : de son sein couleront des fleuves d’eau vive. » Il dit cela au sujet de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui avaient cru en lui » Jn 7,37-39 L’eau vive qui jaillissait de la source du temple est désormais associée à sa propre personne ! Jésus remplace Temple ! Ce n’est plus le temple qui donne la vie mais c’est Jésus le Crucifié, glorifié à la croix. Comme précise l’auteur de la 1ère lettre de Jean, « Jésus-Christ vient dans l’eau, le sang et l’Esprit » 1 Jn 5,6-7. Pour St Jean, du côté de Jésus, surgit la première Pentecôte de l’Eglise : l’Esprit de Dieu, torrent d’eau vive, se déverse sur le monde. Du côté de Jésus jaillit la communauté des croyants par le baptême ! Du côté de Jésus est donnée en abondance l’eucharistie, vin couleur de sang ! (*)
Mais Jean va se souvenir aussi de ce texte d’Ezéchiel lors de l’apparition de Jésus au bord du lac. Pierre ramène sur le rivage « un filet plein de gros poissons : 153 » ! Une pêche miraculeuse ! Revenons alors au texte d’Ezéchiel. Le torrent d’eau vive vient se déverser dans la mer morte « et le poisson sera abondant. Il y aura de la vie partout où pénétrera le torrent. Depuis Ein-Guédi jusqu’à Ein-Eglaim, ce sera un séchoir à filets de gros poissons. » Ein Guédi c’est la rive occidentale de la mer morte en Israël. Ein Eglaim c’est la rive orientale de la mer morte en Moab terre païenne. Ce chiffre énigmatique de « 153 poissons » ramenés par Pierre en réalité n’est pas énigmatique du tout : il représente la valeur numérique en hébreu du mot Eglaim « 153 » (*) ! Pierre, pour l’Evangile de Jean, devient celui qui rassemble tous les poissons entrevus par Ezéchiel ceux d’Israël comme ceux des nations païennes. Et en plus, précise, St Jean, cette pêche se fait du « côté droit » de la barque de l’Eglise : « Jetez le filet, dit Jésus à Pierre, du côté droit de la barque » ! Jn 21,6 Ici, c’est l’Eglise qui remplace le Temple. De son côté droit surgit une surabondance de poissons qui représentent l’universalité de l’Eglise !
Voilà comment un mot « côté » et un chiffre « 153 » peuvent en dire très long quand St Jean relit ce texte d’Ezéchiel !
Les temples sont terminés ! Jésus, en son corps, est la nouvelle présence de Dieu dans le monde qui donne vie et salut !
« Détruisez ce Temple et en trois jours je le relèverai » !
Les temples sont terminés ! L’Eglise, en son corps, en ses membres, est la présence de Dieu, qui doit attirer tous les hommes vers le Christ qui nous attend sur le rivage !

« Le Temple de Dieu est sacré et ce Temple c’est VOUS ! »

En savoir plus

(*) ce « côté » fait référence aussi au « côté » de l’humain endormi d’où sort Eve la vivante Gn 2,21 : Jésus est le nouvel Adam qui donne naissance à l’Eglise ! Comme il est aussi le nouveau NOE qui donne l’ordre d’ouvrir, sur le côté de l’arche, une porte par laquelle entre la vie ! Gn 6,16
(**)(la guématria (géométrie) est une technique qui consiste à attribuer à chaque mot une valeur numérique basée sur l’addition de la somme de ses lettres)
153 est un chiffre triangulaire qui représente la somme de tous les chiffres compris entre 1 et 17. Si l’on représente ces chiffres de 1 à 17 par des points, on obtient un triangle équilatéral dont chaque côté contient 17 points. 10 et 7 en plus sont les 2 chiffres qui symbolisent la totalité (7) et la multitude (10).
« Poissons » a la valeur numérique de 17 ( 4 +3+10) = y = 10 g = 3 d = 4
« EGLAIM » a la valeur numérique de 153 ( 70+3+30+10+40= 153)
, = 40 y = 10 l = 30 g = 3 i = 70
Eglaim se trouve sur la rive païenne Est en Moab
« Geddi » a la même valeur numérique 17 que le poisson : il en est même l’anagramme : y d g = y g d

Documents joints

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie