Paroisse de la Trinité Roubaix-Hem
http://trinite-roubaix.fr/06-07-la-douceur-en-temps-de-crise
      06/07 « la douceur en temps de crise ! »

06/07 « la douceur en temps de crise ! »

On a dit de ce passage qu’il était la perle ou le diamant de cet Evangile de Matthieu dont nous venons de reprendre la lecture ! Mais pour bien comprendre la force pertinente de cet hymne nous devons la resituer dans son contexte immédiat.
« En ce moment là, en réponse à cette situation là, Jésus dit « Je proclame ta louange…et venez à moi… »


De quelle situation s’agit-il ? Contrairement à Saint Luc qui situe cet hymne de louange juste après le retour triomphal en mission des 72 disciples qui sont tout heureux d’avoir foulé aux pieds serpents et scorpions en chassant les démons (Luc 10,17-22), Matthieu situe cet hymne et cet appel à la douceur juste après toute une série de questions, de doutes, de rejet et d’incrédulité à l’égard de Jésus.

C’est facile de chanter, comme Luc, la louange de Dieu après la réussite et la joie de la mission ! Mais comment réagir devant la violence, le rejet et le doute ?
Après les grands succès des paroles et des actes de Jésus (des chapitres 5 à 9), c’est la « crise » qui commence ! Et le lecteur se retrouve pour la 1ère fois, de manière systématique, devant la figure de Jésus comme Messie rejeté et refusé.
Il se retrouve devant un crescendo qui va du doute au refus ! Ca commence avec Jean-Baptiste qui s’inquiète et s’interroge sur ses attentes messianiques qui ne correspondent pas à l’image qu’en donne Jésus (Mt 11, 1-19) et ça finit par l’obstination et le refus des villes de Galilée jusqu’à Capharnaüm à se convertir à la vue des miracles de Jésus !

Que ferions-nous « dans cette situation-là » ?

C’est ici que Matthieu se souvient d’un autre grand personnage qui s’est trouvé dans la même situation que Jésus. Matthieu ouvre la Torah au livre des Nombres et il y trouve un passage sur une révélation de Dieu précédée d’une « rébellion » : c’est Myriam et Aaron qui osent « critiquer » Nb 12,1.8 Moïse et mettre en cause la légitimité de son pouvoir ! Pour cette rébellion, Dieu punit Myriam de la lèpre. Comment Moïse a-t-il réagit ? Par la douceur et la prière ! « Moïse était l’homme le plus doux que la terre ait donné » Nb 12,3 C’est la seule mention du mot « douceur » de toute la Torah ! Et en conséquence de quoi, Moïse se met à prier Dieu de la guérir Nb 12, 13.
A la critique et à la rébellion, Moïse a répondu par la douceur et la prière !
C’est exactement ce que fait Jésus ici aussi.

Aux questions, aux critiques, aux rejets, aux oppositions, Jésus répond aussi par la prière et la douceur ! Et cette prière et cette douceur sont toutes tournées d’abord et avant tout vers les « petits » !

Ces « petits », qui sont « les fatigués et les accablés » par le poids des lois et des prescriptions que font peser sur eux les élites religieuses, 11, 28, « les harassés et les prostrés » par les maladies et les infirmités, 9, 36, « les affligés et les tourmentés » que Jésus guérit en 4, 24. A tous ceux-là, « petits, fatigués, accablés, tourmentés, harassés » est révélée la miséricorde infinie et généreuse du Père accomplie en la personne de Jésus. A tous ceux-là, est révélée cette connaissance profonde et mutuelle d’amour qui relie le Père et le Fils.

Mais cette révélation de la relation privilégiée qui existe entre Jésus et son Père est immédiatement traduite chez Matthieu par un triple appel à « Venir à lui, Jésus », « à prendre son joug » et « apprendre de Lui qu’il est doux et humble de cœur ».
« Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur » !
Pour la première fois dans Matthieu, et l’unique fois dans les Evangiles synoptiques, Jésus se présente d’une manière directe et personnelle, comme une auto révélation, de type quasi biographique : « Je suis doux et humble de cœur » ! Je suis tout le contraire de la violence, de la rudesse, de la colère. Je révèle le Père comme étant doux, aimable, bienveillant, faible et pauvre. Et mon fardeau (mon joug : c’est-à-dire : mon interprétation de la Loi juive) ne peut être que « facile et léger ».

Oui toute la Loi des Anciens, toutes les prescriptions de la Torah se trouvent subverties et converties en douceur et miséricorde, compassion et amour.
« Doux et humble », « agréable et léger » : voilà les quatre qualificatifs de Jésus selon Matthieu que nous avons à apprendre pour devenir de vrais enfants de Dieu à l’image de notre Père du ciel.

Oui c’est donc la perle la plus précieuse de l’Evangile de Matthieu !
Devant l’ingratitude et le refus des hommes, sans aucune recherche de vengeance, Jésus rend grâce à Dieu d’être le révélateur de la miséricorde de son Père et nous appelle à le suivre sur le chemin de la douceur et de la bienveillance, seul chemin de la véritable sagesse et du repos messianique.

« « Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur » !

La seule autre fois propre à Matthieu où intervient cet ordre de la part de Jésus d’apprendre à l’impératif c’est en plein milieu des récits de guérisons de Jésus : « Allez donc apprendre ce que signifie : c’est la miséricorde que je veux et non les sacrifices » Car je ne suis pas venu appeler les justes mais les pécheurs » 9,13.
Vivons au rythme de ce cœur de Jésus, « doux et humble de cœur » répondant à la violence du monde, à la violence des situations, des personnes, par la douceur et la prière !

Vivons au battement du cœur de Jésus « agréable et léger » par une infinie miséricorde envers les plus petits, les plus fatigués, les plus harassés pour leur liberté et leur repos !

Vivons au rythme du cœur de Jésus pour mettre en avant de tout, par-dessus tout, y compris des lois les plus religieuses, l’amour infini qui unit le Père et Jésus !

Documents joints

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Lille

KTO

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

homelie
Bonnenouvelle.fr

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Bonnenouvelle.fr